2 0 2 1

Décembre 2021

Novembre 2021

Octobre 2021

Septembre 2021

Aout 2021

Brevet de 100 km

 

 

La Chapelle Hermier les 28-29 Août 2021

 

 

 

Août c’est la fin des vacances, mais tous n’étaient pas encore rentrés ou pas assez préparés pour se lancer sur un 100 km. Nous sous sommes retrouvés à 3 pour rejoindre la Chapelle Hermier en Vendée : Marie et Michel pour faire le 100 km et Sylvie sur le premier 25 km.

Nous partons, en voiture, de Cormeilles à 7h30. Nous sommes à La Chapelle Hermier vers 11 h 30. Nous nous trouvons un petit coin sur les bords du Lac Jaunay pour pique-niquer.
Vers 13 h 30 nous rejoignons la salle pour finaliser les inscriptions.

 

Pierre Yves nous fait un briefing avant le départ à 14 h. Le groupe de 46 personnes s’élance pour la première boucle de 25 km. Nous sommes 26 inscrits pour le 100 km, mais il y a des inscrits pour le 25 le 50 km et le 75 km.

 

Certainement pour encourager ceux qui se lancent pour la première fois dans un brevet les capitaines de route ont choisi un parcours peu accidenté. Nous avons une première pause après 2 h de marche, avec de l’eau, des fruits frais, …, puis nous repartons bien que nous soyons fin août il fait chaud et certains n’ont pas prévu assez d’eau mais Pierre Yves a prévu une « pause volante », pas d’arrêt mais l’on peut se faire remplir son verre, et les verres d’eau fraîche sont appréciés.
Nous arrivons vers 18 h 45 à la pause, les cartons jaunes attendent les audacieux du 25 km, nous une collation nous attend : une salade de riz, un sandwich, et une compote de fruit. Le tout avalé rapidement permet d’aller changer de chaussettes, chaussures, …, de se reposer et de faire le plein des gourdes. Nous avons parcouru 26,4 km.

 

Nous repartons vers 19 h 30 pour la deuxième boucle, les capitaines de routes nous ont prévenus il y aura plus dénivelé sur cette 2 boucle, et les suivantes... Après deux bonnes heures de marche une pause, le ravitaillement est plus sobre cette fois. Nous repartons et sur la deuxième partie nous trouvons les premiers dénivelés… La température a fraîchi nous n’avons pas de ravitaillement volant, la colonne s’étire.

 

Nous arrivons vers 23 h 40, un repas nous attend une macédoine de légumes, un hachis parmentier, un fromage et une tartelette (maison), et surprise nous avons droit à un apéritif offert par un audacieux qui fête son anniversaire (70 ans). Nous en profitons pour nous reposer un peu, et changer de chaussettes, refaire le plein des gourdes. Nous avons parcouru 51,6 km. Nous repartons vers 00h 25, mais nous attendons dehors avant de partir, je me refroidis, et malgré le début de la marche je suis obligé de remettre une polaire.

 

La nuit est claire. Les chemins présentent des petites embûches quelques uns chutent sans gravité, il faut faire attention où l’on met les pieds… Avec Marie nous restons dans le groupe de tête. Un peu avant 3 h nous avons une pause, un peu de café chaud nous réchauffe, mais certains préfèrent une bière... Nous repartons, Marie commence à avoir des ampoules mais sans gravité. Nous arrivons aux premières maisons de La Chapelle Hermier, mais nous faisons une grande boucle avant d’entrer dans la salle pour faire nos 76,4 km. Nous arrivons vers 4 h 40.

 

Un petit déjeuner nous attend pain confiture ou beurre (salé pour les Bretons) et au choix café, thé, chocolat. Nous pouvons à nouveau nous reposer, se changer et faire le plein d’eau, j’en profite pour mettre une polaire plus chaude dans mon sac au cas où… Nous repartons à 5 h 25, nous sortons mais le groupe ne démarre pas de suite, enfin il s’ébranle. Dans le groupe devant, Joël essaye de mettre un peu d’animation, il nous invite à chanter, en l’absence de volontaires je me mets à chanter, et il reprend, au bout d’un moment il m’invite à le rejoindre devant, et nous passerons un moment à entamer des chants l’un l’autre, entre deux il y va d’une devinette, ou d’une petite histoire… Vers 6 h 30 le ciel commence à s’éclaircir, et moi je commence à me sentir mal et à ralentir. Vers 7 h le jour est levé mais je ne suis pas bien. La pause n’est pas loin je continue, au ravitaillement je prends une banane (en partant du principe que la banane c’est aussi bon à l’aller qu’au retour). Nous repartons j’ai l’impression d’aller mieux mais cela ne dure que 2 km je dépose ma banane sur le bas côté, et là je ne récupère pas mais je suis le groupe. Le groupe s’étale sur une bonne longueur, petit à petit les derniers me rattrapent mais nous restons avec Marie car ses ampoules deviennent de plus en plus douloureuses et la ralentissent aussi. Je me fais doubler par des collègues qui ont fait le premier brevet et font le dernier, eux sont en forme. Est ce pour nous rassurer, une voiture nous suit depuis que nous sommes en «difficulté ». Pour essayer d’atténuer ses douleurs Marie trottine. Dans la dernière ligne droite avant le regroupement nous avons 150 à 200 m de retard sur notre prédécesseur. A 600 m de l’arrivée les capitaines de route font un regroupement. Nous repartons dans le groupe de tête pour arriver avec les autres mais nous nous faisons doubler, nous arrivons enfin à la salle. Je suis épuisé.

 

Sylvie nous attend, elle se charge de récupérer mes affaires et mon brevet moi je vais m’allonger dans la voiture. Sylvie assurera le retour, car Marie est aussi incapable de conduire…

 

 

 

Nous remercions les organisateurs et bénévoles qui ont permis cet audax, que beaucoup attendaient depuis des mois, voire une année, et en particulier à Pierre-Yves qui a du négocier avec les mairies et la préfecture.

 

Juillet 2021

Juin 2021

Mai 2021

Avril 2021

Mars 2021

Février 2021

Janvier 2021