COMPTES RENDUS DES RANDONNÉES SAISON 2018-2019

Samedi 2 Mars :

AUDAX

33 personnes se sont présentées pour l'Audax. Nous sommes partis à 7 h 30 précise. Au bout d'une heure de marche environ une petite pluie s'est abattue, elle a cessé à la fin de la première boucle de 12.5 km. Nous avons eu une pause de 20 mn pour reprendre des forces, 2 personnes ont abandonné.

Nous sommes repartis pour la deuxième boucle en sens inverse de la première à quelques détails près (pour éviter la partie la plus boueuese). Nous sommes arrivés à 12 h 15 au gymnase.

Une bonne expérience à renouveler.

A quand et à qui les prochains brevets ???

Merci à Didier et au Coderando

Jeudi 21 Février

Thémericourt :

Dimanche 17 février 2019

Moulin de Sannois – Moulin d’Orgemont   Animatrice : Arlette 

Samedi 9 Février :

La Rando Nocturne

Nous étions 35 inscrits mais grippe et pharyngite ont réduit l'effectif à 30 personnes.

Nous nous sommes retrouvés vers 18 h 30 à attendre Michel pour ouvrir le local et y déposer les victuailles.  Nous étions à 19 h devant le foyer Emy les près et attendions les derniers retardataires, après quelques consignes données, Michel et Marie Christine ont lancé la troupe par les chemins. Il fait doux et le ciel est dégagé. Nous sommes vite entrés dans les bois. Nous nous sommes retrouvés près de la nouvelle entrée de la carrière Lambert pour profiter de la vue sur Paris.

Nous sommes descendus jusqu'aux jardins familiaux de Franconville et avons suivi la route qui borde l'autoroute A15. Nous sommes à nouveau entrés dans le bois, quelques arbres victimes des dernières tempêtes nous ont obligés à les contourner en colonne par un.

Après une bonne heure de marche nous avons fait une pause autour de la stèle du FFI Verniol tué en juin 1944. Michel nous a offert vin chaud et chocolat chaud. Puis nous sommes repartis en direction des cascades. Un petit tour autour du Fort, un passage sur l'ancienne carrière RIC, et nous voilà revenus en ville auprès du Lycée Professionnel Lecorbusier. 

Sur le chemin la végétation nous permet d'avoir la vue tour à tour sur Franconville et ses environs puis sur Herblay et ses environs.

Nous passons devant l'église puis devant l'ancien lavoir rue Louis Gonze, retour par la rue du commandant Kieffer et le chemin du trou au Prêtre. Là le vent glacial nous arrive de face. Heureusement nous sentons presque l'odeur, non pas de l'écurie mais de la bonne soupe à l'oignon bien chaude préparée par Noëlle. Guy nous accueille en musique.

Après une soirée gourmande bien agréable animée par Guy. Les premiers convives partent vers 1 h du matin et ont la surprise de trouver la pluie....

Nous avons eu de la chance de faire notre randonnée par temps sec, même si le chemin était boueux par moments.

Merci à Noëlle et Guy pour la soirée, et à Marie Christine pour la randonnée.

Distance : 9,5 km

Jeudi 7 Février

A la recherche des casemates

Mercredi 6 Février

Le Silence

16 membres du club ont accompagné Jacques écouter le silence, ...., mais Jacques n'a pu s'empêcher de parler mais de parler du silence. Merci à Jacques pour ces belle paroles qui nous entrainent à la réflexion...
Rando Cormeilles est très attachée aux règles de sécurité qui sont régulièrement rappelées avant les départs de randonnée. Pourtant l'une d'entre elle est régulièrement oubliée......LE SILENCE !

 

Une randonneuse m'en ayant fait le reproche, je me suis efforcé tout au long de cette sortie, d'expliquer ce qu'est le silence.......Voici quelques extraits de mes propos :

Le silence absolu est une notion dépendant de la perception humaine. Il n'est défini que par la psychoacoustique, dont un des premiers objectifs a été de déterminer les limites physiques de l'audition humaine. L'acoustique, branche de la physique qui s'occupe de la vibration des particules d'un milieu élastique, ignore ces limites. L'absence totale de vibration supposerait qu'il n'existe aucune agitation moléculaire. Cette condition n'est remplie que dans le vide ou à la température zéro absolu (−273,15 °C).

Mais qui craint le froid parmi les randonneurs ? 

 

La vie sociale valorise la communication. Plusieurs théories exposent la nocivité du silence.

  • Dans son sens le plus matériel, l'exposition à un silence aussi absolu que possible est une torture par privation sensorielle.
  • Le silence est un effet de la censure exercée sur les autres par une personne disposant de la force. La déclaration du roi Louis XV  imposant la fin des discussions entre le Parlement et l'archevêque de Paris dans la querelle janséniste en 1754 fut connue et citée dans des décisions de justice comme la loi du silence. Cela justifie que nous soyons très bavard en randonnée

 

Quelques maximes ont également été égrainées tout au long de la randonnée, en voici quelques unes :

 

    - Le silence qui suit du Mozart c'est encore du Mozart, oui ; mais ça n'est que ça. Alors que le silence qui suit l'arrêt du frigo c'est une promesse de bière bien fraiche

 

    - Le silence est la parure et la sauvegarde de la jeunesse.

 

    - Le silence est la seule chose en or que les femmes détestent......

 

Jeudi 10 Janvier

Auvers-Valmondois-Butry

Jeudi 13 DécembreForêt de l’Isle-Adam

Mercredi 5 Décembre

Le bois de Morval

Mercredi 28 Novembre

Autour de Parmain

Jeudi 15 Novembre :A l’est de Vexin

Mercredi 14 Novembre :Sur les traces des pèlerins

Jeudi 8 Novembre :

Le Perchay- La Vallée aux moines

Dimanche 4 Novembre

Le Toit du Vexin

Nous étions 15 ce matin : 13 au départ de Cormeilles, 2 nous ont rejoint au parking des randonneurs du Heaulme.

Une légère brume matinale au départ qui donnait des effets "mystérieux" avec le soleil. Le soleil ne s'est levé qu'en cours de parcours.

Une température fraiche au départ pour réveiller les esprits, mais la cadence a vite réchauffé les corps.

Pour la pause à la fin de la boucle Sud, Michel avait choisi un endroit aménagé par la commune du Heaulme pour les randonneurs, avec une table et des bancs pour poser les sacs , et une fontaine avec de l'eau potable.

La branche Nord de la boucle était en partie fermée côté Ouest (pour cause de chasse), mais Michel avait prévu de la faire en partant  vers la branche Est. La chasse était arrêtée à notre retour, pas de soucis pour passer.
Dans les derniers kilomètres, certains ont un peu "tiré la patte" surtout à cause de la cadence imposée, une moyenne de 5km/h hors pause.
Nous avons parcouru 21 km en 4 h 21 mn pause comprise, avec 289 m de dénivelé.

 

Découverte de Créteil , son lac ,ses bords de Marne

Jeudi 25 Octobre :

La vallée de l’Aubette

Mercredi 17 Octobre :

Le Pays de la Goële

Semaine de Randonnée La Baule du 6 au 13 octobre :

Mercredi 10 Octobre :

L’Auversien

Mercredi 3 Octobre :

Les Etangs de Cergy